fin de vie

now browsing by tag

 
 

Affaire euthanasie Bayonne

En cette période estivale, l’actualité nous rapporte des pratiques d’euthanasie à l’hôpital de Bayonne. A nouveau cette affaire dramatique est instrumentalisée par les lobbies pro-euthanasie.

Lire la suite »

2012 : mobilisation contre la proposition 21 du candidat François Hollande

2012 : Mobilisation contre la proposition 21 du candidat François Hollande
Toute personne majeure en phase avancée ou terminale d’une maladie incurable, provoquant une souffrance physique ou psychique insupportable, et qui ne peut être apaisée, puisse demander dans des conditions précises et strictes à bénéficier d’une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité. Telle est la proposition 21 du candidat à la présidence de la République, François Hollande. Sous cette formulation floue, ambiguë, se cache la volonté indéniable de proposer une loi sur l’euthanasie, même si ce mot est récusé.

Lire la suite »

Une proposition de loi sur l’euthanasie discutée à l’Assemblée nationale le 19 novembre prochain.

Une proposition de loi relative « au droit de finir sa vie dans la dignité », cosignée par 120 députés socialistes, sera examinée à l’Assemblée nationale le 19 novembre prochain. Nous savons que les socialistes eux-mêmes sont partagés sur cette proposition tandis que certains députés de la majorité sont favorables à l’euthanasie légale.

Lire la suite »

Le Conseil d’État donne son avis sur la fin de vie

Dans un rapport rendu le 6 mai 2009, le Conseil d’Etat prend position sur la fin de vie. Il indique quelle interprétation doit être donnée selon lui des dispositions de la loi dite Leonetti du 22 avril 2005 sur trois question principales : les conditions de l’arrêt de traitement, la question des suppléances vitales, et celle de la mise sous sédation. Il propose des modifications limitées en vue d’assurer le recours à la procédure collégiale en cas d’arrêt des traitements à l’égard d’un patient inconscient.

Lire la suite »

Procès de Dordogne : c’est la qualité des soins qui est en cause.

Pourquoi un tel décalage entre la réalité du procès qui se déroule actuellement aux assises de Dordogne et son retentissement médiatique ?

Plusieurs d’entre-nous étaient présents à Périgueux dès l’ouverture de l’audience : ils ont découvert deux soignantes visiblement éprouvées, dont le parcours a malheureusement abouti, une nuit, à la prescription par l’une et l’administration par l’autre d’une piqure létale.

Lire la suite »