Convergence Soins » 2 135 soignants ont déjà signé contre l’euthanasie

2 135 soignants ont déjà signé contre l’euthanasie

Initiatrice de l’Appel « Non à l’euthanasie, oui à une médecine à visage humain », l’association Convergence Soignants Soignés a enregistré la 2 135ème signature de soignants, à 14 heures 30 le jeudi 15 mars, et aussitôt mis en ligne la liste de ces premiers signataires 6 jours après avoir réagi, sous l’impulsion du professeur Olivier Jonquet, chef du service de réanimation au CHU de Montpellier, à la publication d’une liste de 2 134 soignants ayant laissé entendre qu’ils avaient pratiqué l’euthanasie.

Pour le Professeur Olivier Jonquet, initiateur de l’appel « Non à l’euthanasie, oui à une médecine à visage humain » :

« Le procès de Saint-Astier a été d’abord celui de l’exercice solitaire de la médecine. Sans attendre un verdict qui aura tenu compte de la solitude, de la fragilité et des souffrances des soignantes, nous voulons redire que le fait d’administrer la mort n’est pas la bonne solution aux épreuves de la fin de la vie. Puisqu’une pétition de soignants a été rendue publique à quelques jours du début du procès, nous avons dénoncé l’exploitation de cette affaire à des fins politiques, et surtout la grande confusion entretenue à propos des situations de fin de vie, alors que l’immense majorité des soignants propose une autre pratique, veut se former aux véritables soins palliatifs et essaie de travailler en équipe et dans la vérité.

C’est en leurs noms, parce que beaucoup se sont sentis ignorés dans les débats, et délibérément occultés par le lobby de l’euthanasie, que nous publions une liste des soignants qui récusent à la fois l’acharnement thérapeutique et l’euthanasie. Je me réjouis qu’elle ait aujourd’hui dépassé la pétition pro-euthanasie publiée la semaine dernière et qu’elle s’allonge d’heure en heure.

Nous demandons aux candidats à l’élection présidentielle, puisqu’ils ont été interpellés par les promoteurs de l’euthanasie, qu’ils viennent visiter nos services, qu’ils nous regardent travailler, qu’ils nous donnent les moyens d’accompagner dignement nos patients jusqu’au terme naturel de leurs vies. Au lieu de se laisser manipuler par une effervescence émotionnelle savamment entretenue qui laisserait croire que l’euthanasie est une réponse qui s’impose, nous leur demandons de s’engager pour une médecine à visage humain. »

Convergence Soignants Soignés demande aux milliers de soignants qui s’inquiètent de la tournure de ce débat, de signer la pétition qu’elle a lancée dans la soirée du 9 mars dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>